Le 26 octobre 2023, l’AECR a tenu son assemblée générale annuelle (AGA). Un lien vers l’enregistrement est affiché ici, nous invitons tous les membres à regarder la vidéo.

Jude Morrison a fait le point sur les négociations collectives, dont vous trouverez un résumé ci-dessous :

  • Le syndicat a signifié à l’employeur un avis de négociation en février 2022. Bien que cela n’entraîne pas automatiquement le début des négociations collectives, cela permet de préparer chaque partie à l’inévitable prochaine étape.
  • En mars 2023, l’AECR a envoyé des avis aux membres qui sont intéressés à :
  • fournir des informations sur leurs conditions de travail actuelles et établir des priorités en matière d’amélioration;
  • demander aux membres de participer au comité de négociation de leur convention collective.
  • En juin 2023, le syndicat et l’employeur ont discuté du calendrier des négociations. Comme le CNRC avait déjà fixé des dates pour négocier avec les autres groupes syndiqués représentés par l’Institut professionnel de la fonction publique du Canada (IPFPC), il ne pouvait offrir que certains jours à la fin du mois d’août ou au début du mois de septembre pour UN seul groupe.
  • Pour bien comprendre les faits, l’AECR représente six groupes – AS, AD, CS, OP, PG et AT.
  • L’AECR a rencontré le CNRC pour commencer à négocier avec le groupe OP en août-septembre et à nouveau en octobre, avec d’autres dates en décembre.
  • Le libellé du groupe de soutien administratif (AD) et celui du groupe des services administratifs (AS) sont étroitement liés. Ces deux groupes ont des dates pour commencer officiellement les négociations en décembre/janvier.
  • Le comité de négociation de la catégorie technique (AT) s’est réuni en tant qu’équipe de l’AECR, mais les dates ne seront pas fixées avant décembre/janvier au plus tôt.
  • Les autres groupes, soit Achats et approvisionnements (PG) et Systèmes informatiques (CS), n’ont pas encore fixé de dates.

Pour plus d’informations sur le processus de négociation collective, veuillez cliquer ici.