Salutations aux membres de l’AECR,

Comme vous le savez, Iain Stewart, président du CNRC, a envoyé une annonce aux employés et aux employées (le 15 décembre 2022) concernant une mise à jour de la politique de retour au travail acheminée à tous les ministères par le SCT https://www.canada.ca/fr/gouvernement/fonctionpublique/dotation/modele-travail-hybride-commun-fonction-publique-federale.html

Comme toutes les autres présidences des agents de négociation, j’ai été convoquée à une réunion virtuelle du SCT en fin de matinée le 15 décembre 2022, et j’ai été prévenue moins d’une heure à l’avance de la diffusion de cette annonce aux chefs de service. Il s’agit encore une fois d’une déception, car aucune consultation n’a été faite sur cette nouvelle politique entre le SCT et les intervenants des agents de négociation. Au cours de l’appel, j’ai remarqué que si cette politique du SCT était nécessaire pour la fonction publique centrale, elle n’était qu’une recommandation aux employeurs distincts. Malheureusement, le CNRC a pris la décision étonnamment rapide de s’y conformer. Nous étions déjà passés par toutes ces étapes à la fin du printemps et au cours de l’été, alors que de nombreux employés et employées du CNRC retournaient au travail. Je suis donc profondément déçue que tout le long travail acharné que nous avons fait sur la politique de télétravail (et après avoir fait en sorte qu’un grand nombre de nos membres se réinstallent au travail à ce moment-là) doive potentiellement recommencer et que la décision ait été prise de causer d’autres perturbations pour les employés et les employées une fois de plus – et ce, quelques jours seulement avant les vacances.

À l’heure actuelle, nous n’avons pas de détails ni de renseignements sur la mise en œuvre de cette politique. J’ai donc déjà écrit à M. Stewart pour lui demander de consulter le groupe de politiques dès que possible, étant donné que la politique est censée entrer en vigueur (pour la fonction publique centrale) le 16 janvier 2023, bien que cette date ne soit pas mentionnée dans le courriel de M. Stewart et qu’elle pourrait donc être différente pour le CNRC. Je vous assure que nous chercherons à obtenir le plus de renseignements possible et que nous vous les communiquerons dès que possible au cours des prochaines semaines. 

Merci.
Cathie Fraser