Journée nationale de la vérité et de la réconciliation

https://www.canada.ca/fr/patrimoine-canadien/campagnes/journee-nationale-verite-reconciliation.html

Chaque année, le 30 septembre marque la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation.

Cette journée est l’occasion de rendre hommage aux enfants qui n’ont jamais pu retourner chez eux et aux survivants des pensionnats ainsi qu’à leurs familles et leurs communautés. La commémoration publique de l’histoire tragique et douloureuse des pensionnats et de leurs séquelles durables est un élément essentiel du processus de réconciliation.

Portez du orange

La Journée nationale de la vérité et de la réconciliation et la Journée du chandail orange (en anglais seulement) ont toutes deux lieux le 30 septembre.

La Journée du chandail orange est une journée de commémoration organisée par les communautés autochtones visant à sensibiliser aux conséquences intergénérationnelles des pensionnats sur les individus, les familles et les communautés, et à promouvoir le concept « Chaque enfant compte ». Le chandail orange est un symbole de la dépossession de la culture, de la liberté et de l’estime de soi dont ont été victimes les enfants autochtones pendant plusieurs générations.

Le 30 septembre, nous encourageons tous les Canadiens à porter du orange pour rendre hommage aux milliers de survivants des pensionnats.

La Commission de vérité et réconciliation et ses appels à l’action

De 1831 à 1998, il y a eu 140 pensionnats administrés par le gouvernement fédéral au Canada. Le dernier pensionnat a fermé ses portes il y a moins de 25 ans. Les survivants ont milités pour la reconnaissance et les réparations et ont demandé des comptes sur les impacts intergénérationnels des préjudices causés par ces pensionnats et ont exigé que les responsables répondent de leurs actes pour les séquelles durables laissées par le régime des pensionnats. Leurs efforts ont mené à ce qui suit :

La Commission de vérité et réconciliation a mené des travaux de 2008 à 2015 et a offert aux personnes touchées directement ou indirectement par les séquelles des pensionnats l’occasion de partager leurs histoires et leurs expériences. Le rapport final publié par la Commission comprend 94 appels à l’action. La Journée nationale de la vérité et de la réconciliation est une réponse directe à l’appel à l’action 80, qui demandait l’instauration d’un jour férié fédéral de commémoration.

Le Centre national pour la vérité et la réconciliation est devenu l’archive permanente des déclarations, documents et autres matériaux recueillis par la Commission de vérité et réconciliation du Canada. Sa bibliothèque et ses collections, ainsi que son Registre commémoratif national des élèves constituent la base de l’apprentissage et de la recherche en cours.