Bonjour,

J’espère que vous avez toutes et tous passé un été heureux et en bonne santé.

Le CNRC change sa posture de travail le 12 septembre 2022 et pour certains membres, ce sera un retour au travail ou un environnement de travail hybride. Pour les membres qui ont demandé et se sont vu refuser un accord de télétravail à temps plein ou hybride et qui ne sont pas satisfaits du processus ou du résultat, veuillez vous assurer que les directives ont été suivies. Ces directives ont été énoncées dans de nombreux courriels et dans de la correspondance de la part de Dale MacMillan, vice-présidente, Services corporatifs et chef de la direction financière du CNRC.

 Voici une portion tirée de notre site Web :

https://rcea.ca/fr/2022/07/12/cnrc-reprise-du-travail-sur-place-12-septembre-2022/

dont l’énoncé suivant :

Régimes de travail flexibles
Les directeurs généraux et les directeurs exécutifs sont encouragés à permettre à leurs équipes d’expérimenter les options d’aménagement du travail, en particulier le modèle hybride, qui offre des possibilités concrètes de collaboration, de génération d’idées et de transfert de connaissances, tout en créant une forte culture de service public. Cette approche n’est pas universelle, ce qui signifie que les CDP peuvent tester l’approche qui fonctionne le mieux, en fonction des besoins opérationnels et du mieux-être des employés, dès cet été, afin d’être prêts à la mettre en œuvre à l’automne.

Après avoir consulté votre superviseure/gestionnaire et le ou la DG/DE, si vous n’êtes pas satisfait ou satisfaite du processus ou du résultat, vous pouvez communiquer avec l’AECR et nous essaierons de régler la situation avec vous et l’employeur au moyen de consultations ou en déposant un grief. À l’heure actuelle, le télétravail ne fait pas partie de vos conventions collectives, mais il se peut quand même que nous soyons en mesure de vous aider. Je vous assure que la question du télétravail sera au premier plan des prochaines négociations collectives, car elle sera d’une grande importance pour certains membres à l’avenir.

Je suis très heureuse d’avoir été élue par acclamation pour un autre mandat à titre de présidente de l’AECR. J’ai de nombreux projets pour l’AECR, et, comme le monde entier, beaucoup d’entre eux ont été mis en veilleuse au cours des deux dernières années et demie. J’aimerais profiter de ce mandat pour mettre en œuvre les nombreuses idées et politiques que j’ai dû mettre en veilleuse, mais il est maintenant temps de continuer à faire avancer les membres. L’un de ces objectifs sera d’obtenir une nouvelle convention collective améliorée pour les six groupes. Au cours des deux dernières années et demie, j’ai continué à faire partie de nombreux comités et groupes de consultation des agents négociateurs fédéraux, du CNRC et du Conseil du Trésor. Je suis restée à jour au sujet des questions d’actualité et nous savons que les conventions collectives doivent être modifiées, mises à jour et doivent inclure de nouveaux articles, comme le télétravail mentionné ci-dessus. Toutes ces consultations et ces informations sont très importantes, car nous nous dirigeons vers différents besoins et avantages requis et souhaités par les membres. La pandémie de la COVID-19 a changé la façon dont de nombreux employeurs gèrent leurs employés et employées et leurs lieux de travail. Nous devons nous assurer que l’employeur utilise ces nouveaux concepts et qu’il avance avec nous dans cette nouvelle ère de télétravail, de modes de travail non conventionnels, de changement des structures des bureaux, des laboratoires et des réunions, tout en assurant la santé et la sécurité des membres sur leur lieu de travail.

C’est un honneur et un privilège pour moi de représenter les membres et l’Association.