L’AECR tient tout d’abord à souhaiter la bienvenue d’une nouvelle déléguée syndicale à Winnipeg, Michelle Levasseur, dont les coordonnées sont michelle.levasseur@nrc-cnrc.gc.ca et 204-984-5396.

Le mois de mars s’est avéré particulièrement occupé non seulement pour moi mais aussi pour l’ensemble de notre Association. En effet, ce dont vous n’êtes pas sans savoir, cinq de nos groupes (AD, AS, CS, OP et PG) se sont présentés devant le conseil d’arbitrage pour des auditions du 17 au 20 mars. J’en profite pour remercier les membres qui y ont assisté à nos côtés. Vous trouverez sur notre site Web des mises à jour sur ces auditions. Dès que nous aurons connaissance des décisions du conseil, nous les afficherons sur notre site Web.

Le 4 mars, j’ai suivi une réunion des agents négociateurs au cours de laquelle les présidents des syndicats de fonctionnaires fédéraux ont abordé des questions importantes aux niveaux local et national pour tous nos membres. Divers dossiers y ont été discutés tels que les rapports des divers comités du CNM, les répercussions des changements que veut apporter le Conseil du Trésor à nos congés de maladie, les questions liées à la négociation collective, l’impact du budget fédéral sur les syndicats, le procès relatif à l’excédent des régimes de pensions de retraite, l’examen du rendement ou encore l’administration de la rémunération. Toujours en mars, plus précisément le 5, le Conseil national mixte s’est réuni, puis à la fin du mois j’ai suivi un cours de formation de deux jours donnée par le CNM. Le 12 mars, Debi Daviau, présidente de l’IPFPC, et moi nous sommes rencontrées pour discuter d’un grand nombre de dossiers puisque nous sommes les deux agents négociateurs pour le CNRC. Pour Debi, à l’esprit avant-gardiste et directe dans son approche, et moi, le mandat de notre syndicat est très clair, soit tout ce qui est « dans le meilleur intérêt de nos membres ». Trois des groupes du CNRC relevant de l’IPFPC en sont également à l’étape de l’arbitrage, et je tiens à préciser que je me rendrai à leurs auditions les 8 et 9 avril.

Le 11 mars, le Comité de l’AECR pour la conversion AD/AS a tenu une séance stratégique. Il convient de rappeler qu’en février dernier l’employeur avait présenté quatre synopsis de nouvelles structures de niveaux pour ce groupe combiné. Ce comité a formulé lui-aussi une structure de grilles salariales et de niveaux. Nous avons transmis notre recommandation en la matière au Comité de la haute direction (CHD) par le truchement du Comité du CNRC, pour qu’elle soit présentée le 24 mars. Je suis convaincue que notre équipe en est arrivée à une structure qui sera bénéfique pour les membres de nos groupes, c’est pourquoi j’espère que cette recommandation sera très favorablement prise en considération.

Le 13 mars a été l’occasion d’une réunion du Comité consultatif mixte avec l’IPFPC, l’AECR et l’employeur. À mon avis, les plus récentes réunions du CCM n’avaient rien à voir avec de véritables consultations mais constituaient simplement une séance de Q&R pour les agents négociateurs. L’AECR avait d’ailleurs soulevé ces préoccupations auprès d’Isabelle Gingras, VP des RH, lorsqu’elle aborda cette question à la toute dernière réunion du CCM. J’espère que les prochaines réunions du CCM seront l’occasion d’avoir des consultations mutuelles dans le but de renforcer les relations syndicales patronales.

Depuis ma prise de fonctions en janvier, j’ai remarqué qu’il y avait quelques complications dans les systèmes TI du bureau de l’Association. Nous avons donc contacté cinq sociétés de TI qui ont  procédé à une vérification de nos systèmes, après quoi elles nous ont avancé leurs recommandations en vue d’améliorations, et aussi sur la maintenance de ces systèmes. Le bureau de l’AECR se concentre toujours sur l’élaboration de la meilleure solution possible et aussi sur la façon de procéder, et avec quel partenaire.

Je vous souhaite de passer un printemps agréable et en bonne santé.

Cordialement,

Cathie