Les séances de négociation qui étaient censées avoir lieu les 24 et 25 mars ont été reportées. Nous croyions que le CNRC aurait déjà un mandat et serait en mesure d’aborder plusieurs des revendications contractuelles en instance. En fait, le CNRC n’a même pas encore sollicité un mandat du Conseil du Trésor. Il nous affirme qu’il étudie encore nos propositions. Nous avons fait savoir bien clairement au CNRC que cela était inacceptable et que nous nous attendons à ce qu’il s’efforce par tous les moyens d’obtenir le mandat et commence à négocier avec nous sans tarder.